Dermalift

Neutralise les radicaux libres à l'origine du vieillissement cutané.

Atténue les rides.

Apporte fermeté à la peau.

Booste l'énergie des cellules cutanées.

Aide à la synthèse du collagène et de la kératine au sein de l'organisme

1

47,00 € 47,00 € 47.0 EUR

47,00 €

    Cette combinaison n'existe pas.

    Ajouter au panier

    Satisfait ou remboursé pendant 30 jours selon les conditions de vente
    Livraison gratuite en France pour un minium d'achat de 100€
    Achetez-le maintenant, soyez livré dans 2 jours ouvrables par le transporteur de votre choix

    Caractéristiques du Dermalift

    Nous ne prétendons pas effectuer un véritable lifting grâce à l’utilisation de compléments alimentaires. Il est cependant de plus en plus démontré qu’une hygiène de vie saine couplée à une alimentation dépourvue de toxiques et à la prise de compléments alimentaires permet de rester jeune plus longtemps. C’est dans cette optique qu’a été établie la formule du produit Dermalift dont l’effet « anti-vieillissement » s’oriente précisément vers la peau.

    L’objectif premier de ce produit est de lutter contre le vieillissement et contre les rides qui l’accompagnent. Femmes et hommes d’un certain âge qui s’en soucient quotidiennement et trouveront vraisemblablement une aide de choix.

    Ce complément alimentaire anti-âge efficace contribue à lutter contre l’apparition des rides, à conserver une peau jeune, tonique et en bonne santé. En protégeant le collagène du stress oxydatif dû aux pollutions, aux UV et l’avancée en âge, il participe au maintien de son élasticité, élasticité responsable de la souplesse, de la tonicité et de la beauté de la peau.


    Effet des différents composants du Dermalift

    L’acide hyaluronique

    L’acide hyaluronique est connu dans les milieux esthétiques pour ses propriétés réhydratantes et « repulpantes » au niveau de la peau. L’on sait tous que l’avancée en âge entraîne une fragilisation et un dessèchement progressifs de la peau, ainsi les tissus se relâchent et souvent le visage se creuse. Comme une éponge, l’acide hyaluronique retient l’eau au coeur des espaces intercellulaires ce qui contribue à lui rendre hydratation et tonicité de la peau.

    Afin d’atténuer ces phénomènes, certains en recommandent la prise dès l’âge de 30 ans. Cette molécule favorise également sa reconstruction. Doté d’une action antioxydante, l’acide hyaluronique contribue à la protection des UV.


    Le collagène marin 

    Le collagène est une molécule protéinée qui structure les tissus conjonctifs tels que les cartilages et la peau. Il y est présent dans une proportion d’environ 25 à 30 %. Cet élément renforce la cohésion, l’élasticité et la résistance des tissus conjonctifs, mais il participe également à leur régénération.

    Malheureusement, sa production naturelle diminue progressivement à partir de 25 ans. Cette réduction s’accélère dès la quarantaine pour atteindre une proportion de 35% à l’âge de 60 ans. C’est le collagène marin qui est le plus compatible avec les tissus du corps humain. Utile pour conserver l’intégrité des cartilages, il contribue à en atténuer les dommages et à les restructurer. C’est ainsi qu’il participe très souvent à la diminution des gènes articulaires.

    Au même titre que l’acide hyaluronique, le collagène marin est un puissant antioxydant ce qui lui permet de neutraliser les radicaux libres et de contribuer ainsi à atténuer les rides et ridules et à freiner l’apparition des marques du temps qui passe. Sa supplémentation contribue à entretenir la fermeté, la tonicité et l’éclat de la peau.


    Le Polygonum cuspidatum 

    Ou « Renouée du Japon » est une plante asiatique reconnue pour sa richesse en resvératrol. Le resvératrol est lui-même reconnu pour ses puissantes vertus antioxydantes. Le Polygonum cuspidatum présente des tiges creuses et fibreuses comparables à celles des cannes de bambou, mais c’est surtout le rhizome de cette plante qui concentre ce principe actif (de 20 à 50 fois plus de resvératrol que les autres parties). Le resvératrol, présent dans la peau de raisin rouge et dans le vin principalement d’origine biologique et non traité, s’est surtout illustré dans l’étude du French paradoxe (moindre incidence des accidents cardiaques en France).


    Le Coenzyme Q10, le Glutathion

    Le Coenzyme Q10 réduit et l’Acide alpha R Lipoïc sont 3 molécules extrêmement antioxydantes qui permettent d’accentuer l’action « anti-âge » des trois composants précédents. Toutes trois contribuent à augmenter la production d’énergie cellulaire et à réguler le fonctionnement optimal de l’ensemble des cellules, y compris celles de la peau. 


    La Rhodiola Rosea

    La Rhodiola Rosea était déjà utilisée par les Vikings à fin de raviver leur force et de leur procurer du courage dans leurs efforts. Dans les années d’après-guerre, les Russes ont remis en lumière les vertus tonifiantes, fortifiantes et revigorantes de cette plante adaptogène. La Rhodiola Rosea est connue pour ses multiples vertus tonifiantes, fortifiantes et revigorantes. Les divers principes actifs qu’elle contient, dont la rosavine reconnue comme antioxydant, lui confèrent une action avérée pour atténuer les effets du vieillissement de la peau, entre autres.


    Le zinc

    Le Zinc est un allié indispensable de la peau. Il concourt à activer la division cellulaire et ainsi à en renouveler les couches supérieures et à les protéger du vieillissement et des pollutions grâce à son effet antioxydant. Utile au fonctionnement du système immunitaire, il participe aussi à la fixation du phosphore dans les os et à l’équilibre du système hormonal. Il aide à la régularisation des sécrétions de sébum. Associé à la vitamine B6, il favorise la souplesse de la peau, ainsi que la synthèse du collagène et de la kératine, deux protéines indispensables au bon équilibre de ce tissu.


    La vitamine E

    La vitamine E (alpha tocophérol) connue pour lutter contre l’agressivité des radicaux libres est naturellement présente dans le sébum sécrété par les glandes sébacées de la peau. L’un de ses principaux rôles est d’empêcher la détérioration des fibres de collagène et d’élastine de la peau, dégradation à l’origine des rides et de la perte d’élasticité. Comme de nombreuses fonctions de l’organisme, l’activité des glandes sébacées ralentit peu à peu avec l’âge et la peau a alors tendance à se dessécher, à se rider et devenir plus sensible aux agressions extérieures ainsi qu’aux radicaux libres. Un apport quotidien de vitamine E contribue à éviter l’ensemble de ces phénomènes. 


    La vitamine B2

    La vitamine B2 (riboflavine) est reconnue pour ses effets antioxydants (anti vieillissement) dont les effets sont d’autant plus puissants qu’elle est combinée avec du glutathion, ce qui est le cas dans cette formulation. L’on sait que la tendance à l’embonpoint et la perte d’énergie s’accentuent généralement avec l’âge d’autant plus si l’on a tendance à consommer des sucres. La riboflavine agit dans le sens d’une régulation des métabolismes des sucres, des protéines et des graisses en veillant à optimiser l’énergie fournie à l’organisme. Lors de sa consommation, des effets positifs ont également été observés au niveau de l’oeil et de la vision. 


    La vitamine B3

    La vitamine B3 (niacine ou acide nicotinique) contribue elle aussi à améliorer le métabolisme des graisses dans le sang ce qui entraîne un effet protecteur du point de vue cardio-vasculaire. Il est normal que la peau perde une partie de son élasticité avec l’âge, mais il a été démontré que certaines rides (notamment une ligne marquée au niveau du lobule de l’oreille) sont plus marquées (40 % de plus) chez les personnes qui souffrent de problèmes cardio-vasculaires.


    La vitamine B6

    La vitamine B6 (pyridoxine) est pour sa part plus orientée vers la régulation métabolique des acides aminés et des protéines ; or les protéines contribuent à l’intégrité des tissus conjonctifs dont est constituée en grande partie la trame de soutien du tissu cutané. Des effets positifs ont également été constatés dans les problèmes d’acné. 


    Indications : Anti-vieillissement (principalement au niveau de la peau) 

    Un autre phénomène que l’on appelle « glycation » sera atténué par le resvératrol. Il s’agit du durcissement des fibres de la peau. Ce dernier est accentué par le sucre. Cela accentue la profondeur des rides et accélère la perte d’élasticité et de fermeté de la peau. La consommation de sucres tels le ribose par exemple peut mener à ce que nomment les spécialistes la « caramélisation de la peau » qui n’est autre que le phénomène de glycation, un marqueur de la sénescence. L’on sait maintenant que le resvératrol contribue à le réduire.


    Une dernière chose mérite d’être mentionnée, ce principe actif contribue à stimuler les défenses naturelles de la peau, ainsi qu’à favoriser la synthèse d’antioxydants enzymatiques endogènes, composants générés par le corps lui-même.


    Les gélules constituent la forme idéale de consommation du resvératrol. Sans aucun effet secondaire, il peut être consommé sur le long terme ou en cures ponctuelles.


    Composition

    Pour 1 gélule : 50 mg d’acide hyaluronique – 50 mg de collagène marin – 30 mg de Coenzyme Q10 – 10 mg de polygonum cuspidatum (Renouée du Japon – standardisé à 98% de resveratrol) – 30 mg de glutathion réduit – 50 mg d’extrait de Rhodiola Rosea (standardisé à 5% de rosavine) – 10 mg d’acide alpha R Lipoïc – 50 mg de pidolate de Zinc (soit 100 % des A.R) – 6 mg de vitamine E (alpha tocophérol) – 0,8 mg de vitamine B2 (soit 50 % des A.R de riboflavine) – 8 mg de vitamine B3 (soit 50 % des A.R de niacine) – 0,7 mg de vitamine B6 (soit 100 % des A.R de pyridoxine) – gélule végétale (HPMC). *Apports de référence Allergène : poisson et produits à base de poisson 


    Conditionnement

    Flacon de 60 gélules


    Ceci est un aperçu des produits récemment consultés par l'utilisateur.
    Une fois que l'utilisateur a vu au moins un produit, ce fragment sera visible.

    Articles vus récemment