L'hydrogène moléculaire et ses bienfaits sur la santé

L’hydrogène moléculaire : ce que vous devez savoir

Depuis quelques années, l’eau hydrogénée ou hydrogène moléculaire est au centre de plusieurs études pharmaceutiques et cosmétiques. Cet intérêt porté à l’eau hydrogénée n’est pas passé inaperçu aux yeux des fabricants, qui se sont mis à leur à proposer différents appareils conçus pour produire de l’hydrogène moléculaire. La question est de savoir pourquoi et comment utiliser de l’eau hydrogénée ?

L’hydrogène moléculaire en quelques mots

Pour information, l’hydrogène constitue la matière la plus abondante de tout l’univers. On trouve l’hydrogène principalement dans les éléments composant les étoiles et les planètes gazeuses. L’hydrogène moléculaire, couramment appelé sur le marché de l’eau hydrogénée est en fait de l’eau, à laquelle des rajouts d’hydrogènes ont été effectués. Cette eau hydrogénée est le résultat du processus de l’électrolyse. Dans le cadre de l’électrolyse, les atomes d’oxygènes et d’hydrogènes qui composent l’eau sont séparés par le biais d’un courant électrique. 

L’histoire de l’hydrogène

L’hydrogène est à l’origine de tous les éléments de l’univers, en association avec l’oxygène. Ensemble, les deux éléments que sont l’oxygène et l’hydrogène vont former le Yin et le Yang, pour établir l’équilibre dans l’évolution de la vie : oxydation et réduction. 

Bien entendu, de cette relation étroite et interdépendante entre l’oxygène et l’hydrogène sont nés de nombreux phénomènes. Le seul problème, c’est qu’à ce jour, toutes les recherches entreprises ont été principalement orientées sur la toxicité de l’oxygène, laissant de côté le rôle de l’hydrogène, jusqu’à l’apparition des recherches lancées sur l’hydrogène moléculaire. 

Dès les années 1790, les propriétés médicinales de l’hydrogène moléculaire ont été soulevées par quelques chercheurs. Ce n’est ensuite qu’en 1975 que son utilisation dans le domaine médical et thérapeutique a été envisagée dans un article universitaire des départements de chimie et biologie de Baylor et du Texas A & M. Au fur et à mesure, les recherches se sont poursuivies très lentement. En 2007, on découvre enfin les atouts antioxydants de l’hydrogène moléculaire. Un article est sorti sur la question dans Nature Medicine. À partir de ce moment, le domaine de la biomédicale commence à porter son intérêt sur l’hydrogène moléculaire. 

Les recherches effectuées sur l’hydrogène moléculaire

D’après les recherches réalisées à ce jour, l’eau hydrogénée est une substance hautement riche en antioxydants, qui permettrait de ralentir considérablement le vieillissement. Elle a été conçue pour la première fois au Japon et en Corée du sud. À l’époque, elle avait été conçue pour la lutte contre les effets des radiations et toutes les formes de cancer. À l’issue de cette première utilisation, au Japon, les recherches sur les bienfaits de cette eau hydrogénée ont été poursuivies. 

Ainsi, au Japon, des tests médicaux ont été entrepris sur l’eau hydrogénée, afin de l’utiliser comme un médicament. Le but était de développer un protocole contre le diabète, l’hépatite et les différentes formes de dermatite. Plus tard, l’hydrogène moléculaire a été utilisé pour prévenir et guérir la dépression, ainsi que dans le cadre d’un traitement de détoxification. 

Aujourd’hui, elle est connue dans le domaine des cosmétiques pour le traitement de la peau, et plus particulièrement la prévention du vieillissement de l’organisme.

Les bienfaits de l’hydrogène moléculaire

L’hydrogène moléculaire est avant tout un puissant antioxydant. Elle aide également à améliorer la constitution physique d’une personne. 

L’hydrogène moléculaire : un antioxydant

L’eau hydrogénée est un antioxydant puissant. Elle permet à cet effet de combattre les radicaux libres. Il faut savoir que l’oxydation fait partie des conséquences de l’oxydoréduction, laquelle consiste à transférer des électrons d’une cellule, vers un agent oxydant. À partir de ce moment, dépourvues d’électrons, ces cellules vont devenir ce qu’on appelle les radicaux libres. Tous les jours, à travers nos gestes quotidiens, nous produisons des radicaux libres. Lorsque nous respirons par exemple ou durant le processus de digestion, des radicaux libres sont générés. Ces radicaux libres à leur tour vont provoquer des réactions en chaîne, qui sont toxiques pour l’organisme. Les cellules se dégradent rapidement et laissent place à un vieillissement prématuré. 

Pour information, notre corps ne génère pas d’antioxydants, en réponse aux radicaux libres qu’il peut créer. On les inclut dans l’organisme par le seul biais de l’alimentation, dont justement l’eau hydrogénée. L’antioxydant ne se limite pas uniquement à neutraliser les radicaux libres, il renforce également le système immunitaire dans son ensemble. Mais il faut faire attention, si l’hydrogène moléculaire est un antioxydant puissant, il ne protège pas de tous les radicaux libres et c’est une bonne chose. Dans une certaine mesure, nous en avons également besoin. Le rôle de l’eau hydrogénée est de canaliser les radicaux libres produits, pour qu’ils ne soient pas en excès. On appelle cela l’optimisation du stress oxydatif.

L’hydrogène moléculaire : un gaz médical thérapeutique

De nombreuses documentations sur les bienfaits de l’hydrogène moléculaire sur la santé ont également été mises en place. Récemment, et c’est d’ailleurs la recherche clinique la plus importante établie sur la question, il a été montré que l’hydrogène moléculaire pouvait à la fois réguler l’aspect physiologique de l’organisme, tout en étant une matière anti-oxydante, anti-inflammatoire et anti-apoptotique.

Durant les tests, différents modes d’absorption de l’hydrogène moléculaire ont été examinés :

  • Inhalation ;

  • Dissolution dans l’eau ;

  • Injection avec une dose de solution saline. 

  • Les effets potentiels d’une consommation d’eau hydrogénée sur la santé sont les suivants :

  • Augmentation de l’énergie ;

  • Maintien du poids ;

  • Amélioration des performances physiques ;

  • Augmentation de l’endurance du corps ;

  • Optimisation de la tonicité de la peau ;

  • Amélioration de la pression artérielle ;

  • Diminution des maux de tête ;

  • Diminution des signes arthritiques et des douleurs aux dos ;

  • Atténuation des symptômes de maladies chroniques ;

  • Prévention de différentes formes de cancer : cancer du côlon, cancer de la vessie, cancer du sein ;

  • Lubrification des muscles et des articulations ;

  • Assistance à l’organisme pour l’absorption des nutriments ;

  • Facilitation de la circulation et de la digestion ;

  • Régulation de la température corporelle ;

L’hydrogène moléculaire : un atout contre le syndrome métabolique

Le syndrome métabolique est une forme de trouble, laquelle est caractérisée par une association de plusieurs symptômes : obésité, résistance à l’insuline, hypercholestérolémie et hypertension. Lorsqu’une personne est atteinte du syndrome métabolique, elle est exposée à des risques de maladies cardiovasculaires et au diabète.

D’après les recherches effectuées, les patients consommant régulièrement de l’hydrogène moléculaire au quotidien peuvent atténuer considérablement les symptômes liés au syndrome métabolique. Un traitement peut durer entre 8 à 10 semaines, les médecins sont formels : l’hydrogène moléculaire permet d’augmenter le taux sanguin d’enzyme anti-oxydante et de HDL métabolique. 

L’hydrogène moléculaire : un atout contre le diabète et le prédiabète

Durant une étude japonaise, 36 patients ont été placés sous traitement d’hydrogène moléculaire. Cette consommation d’eau hydrogénée a provoqué chez les personnes atteintes du diabète type 2 une réduction considérable du taux de LDL (mauvais cholestérol) dans leur sang. En même temps, il a été constaté également une amélioration du métabolisme desdits patients. 

La même étude a été faite sur des personnes prédiabétiques. La consommation de l’hydrogène moléculaire a permis de réguler la tolérance au glucose et de la rétablir à la normale. 

L’hydrogène moléculaire : pour accompagner les effets secondaires du traitement contre le cancer

Une étude a également été lancée sur l’hydrogène moléculaire, durant laquelle les patients atteints du cancer en radiothérapie ont également testé l’eau hydrogénée. Pour rappel, lorsqu’une personne est placée sous traitement contre le cancer, le plus souvent, elle est fatiguée et développe de nombreux symptômes qui vont rapidement détériorer sa qualité de vie. Cependant, avec une consommation régulière de l’hydrogène moléculaire, certains patients ont pu constater une réduction des taux de marqueurs oxydatifs dans leur sang et une amélioration considérable de leur qualité de vie. L’eau hydrogénée permet non seulement de soulager, mais également de renforcer le système immunitaire. 


L’hydrogène moléculaire : un atout contre les maladies neurodégénératives

L’hydrogène moléculaire permet en autres de :

  • Prévenir les maladies telles que Parkinson et Alzheimer ;

  • Réduire les risques d’hypoxie cérébrale néonatale (le manque d’apport d’oxygène vers le cerveau à la naissance) ;

  • Prévenir l’ischémie. 


L’hydrogène moléculaire : un atout pour les sportifs de haut niveau

Les sportifs de haut niveau trouveront également de nombreux avantages à la consommation de l’hydrogène moléculaire. Ce liquide thérapeutique va permettre de maintenir l’organisme parfaitement hydraté, durant l’effort, mais également après. Elle est également utilisée avant l’activité afin de booster les performances physiques. Durant l’activité physique, elle va assister les cellules dans la production de l’énergie nécessaire. Et enfin, après un entraînement, l’hydrogène moléculaire pourra accélérer le processus de récupération. Pour ce faire, elle va éliminer l’acide lactique formée durant les efforts physiques. 

Pour maintenir la forme et avoir une performance optimale, il suffit de boire de l’eau hydrogénée avant une compétition, pendant et après. 

Le fonctionnement de l’hydrogène moléculaire

L’hydrogène moléculaire constitue le plus petit élément, mais également la plus légère molécule de l’univers. Elle présente trois propriétés qui lui sont propres, et qui peuvent justifier les différents effets thérapeutiques qu’elle peut apporter. 

L’hydrogène moléculaire étant petite et légère se diffuse rapidement et facilement dans les sous-cellules. À cet effet, elle pourra également capter rapidement les radicaux cytotoxiques d’oxygène pour les intercepter et protéger l’organisme, son ADN et l’ARN ;

L’hydrogène moléculaire permet également d’activer les enzymes anti-oxydantes supplémentaires ;

L’hydrogène moléculaire peut faire office de molécule de signalisation, afin de booster le métabolisme cellulaire. Dans l’ensemble, elle va permettre de protéger le système immunitaire en activant le métabolisme. 

L’utilisation de l’hydrogène moléculaire au quotidien

L’eau hydrogénée peut être consommée au quotidien, à raison de 0,5 à 1,5 litre d’eau hydrogénée par jour. Il faut faire attention, l’hydrogène moléculaire ne va pas remplacer votre eau de boisson. Elle a été conçue avant tout comme étant un produit médicamenteux. La consommation de l’eau hydrogénée à 1,5 L est réservée aux seuls sportifs de très haut niveau. 

L’hydrogène moléculaire ou eau hydrogénée ne peut pas non plus être utilisé dans le cadre des processus de cuisson. Il s’agit d’un gaz, donc en principe, portée à ébullition, elle va disparaître. Si vous préférez la consommer chaude, il faut procéder doucement par bain-marie. 

Depuis quelque temps, des traitements de bains moussants dans de l’hydrogène moléculaire sont également proposés sur le marché. D’après les expériences faites, l’eau hydrogénée prend 7 minutes en moyenne pour pénétrer l’organisme par la peau. 

Les contre-indications

Les recherches sur l’hydrogène moléculaire ne présentent aucune contre-indication quant à sa consommation. Les femmes enceintes mais également les enfants peuvent tout à fait en consommer, à condition de ne pas en abuser. Il faut savoir que l’hydrogène moléculaire est une molécule naturelle. Néanmoins, il faut rester vigilant et éviter d’en abuser. 

Les effets secondaires

Étant une matière à 100 % naturelle, aucun effet secondaire n’a été non plus constaté après consommation de l’hydrogène moléculaire. Lorsqu’on consomme de l’eau hydrogénée, l’hydrogène dissous à l’intérieur va se mettre à flotter dans l’organisme, avant de se diffuser rapidement à travers toutes les cellules. Il s’agit du phénomène de « réduction », par lequel l’hydrogène se transforme et intègre immédiatement l’eau lorsqu’il croise un élément toxique éventuel dans l’organisme. De ce fait, aucun dommage n’est causé, même si la consommation se fait en grande quantité (mais nous vous conseillons néanmoins de vous limiter à 1,5 l au maximum). Qui plus est, l’hydrogène moléculaire s’évacue par la suite par la respiration aussi vite qu’elle se diffuse dans le corps humain. 

Assortir l’hydrogène moléculaire d’un régime alimentaire

Il a été montré que l’hydrogène moléculaire est efficace pour activer le métabolisme. Mais attention, il s’agit principalement du métabolisme des graisses. Pour qu’elle puisse agir également dans le métabolisme du sucre, il faut l’assortir de régimes alimentaires équilibrés et d’exercices réguliers. En plus, l’hydrogène moléculaire va apporter de l’énergie et de l’endurance, en plus d’éliminer le stress pour assister l’organisme dans la transformation et le nouveau rythme de vie. Pour que le traitement soit durable et efficace, nous vous conseillons en effet de l’assortir d’une meilleure qualité de vie : saine et équilibrée. D’autant plus qu’il faut noter que les antioxydants se trouvent également principalement dans les fruits et légumes.