YDROGEN2o - Générateur d'eau hydrogénée portable

https://www.lifespan-plus.com/web/image/product.template/24/image_1920?unique=8943f42

YDROGEN2o est une bouteille qui vous donne une eau anti-oxydante grâce à son générateur d'hydrogène. Boire de l'eau hydrogénée est idéal pour prévenir du vieillissement.

247,00 € 247.0 EUR 247,00 €

247,00 €

    Cette combinaison n'existe pas.

    Conditions générales
    Garantie satisfait ou remboursé de 30 jours
    Expédition : 2-3 jours ouvrables


    Eau hydrogénée et hydrogène moléculaire

    On entend de plus en plus parler de l’hydrogène, de l’eau hydrogénée, etc. Au cours de ces dernières années, l’eau hydrogénée et l’hydrogène moléculaire ont fait l’objet de nombreuses études pharmaceutiques et cosmétiques. 

    Sur les salons de bien-être et de santé naturelle, on a également vu apparaître différents appareils permettant d’hydrogéner l’eau de boisson. Certains laboratoires proposent également des produits à mélanger dans l’eau afin de fournir au corps un supplément d’hydrogène.


    Pourquoi l’hydrogène est si important pour l’organisme ?  

    Quel est l’intérêt de cet atome omniprésent dans notre univers ? L’hydrogène est l’élément chimique le plus abondant de notre univers. On en trouve dans les étoiles et au cœur des planètes gazeuses. 

    Associée à l’oxygène, l’hydrogène est à l’origine de tous les éléments de l’univers. Dans notre corps, l’hydrogène est aussi omniprésent puisque 2 de ses atomes sont liés à un atome d’oxygène pour former les molécules d’eau. Rappelons que l’eau constitue 99% des composants moléculaires de notre organisme. 

    La molécule d’eau contient tout le principe de la dualité de notre univers (Yin/Yang) puisqu’elle comporte à la fois un pôle positif et un pôle négatif. La molécule d’eau est à la fois acide et basique. Elle peut être oxydante ou réductrice selon les besoins et les circonstances. Ce bipôle magique qui fonctionne essentiellement par électromagnétisme est le meilleur transporteur d’information au cœur de notre corps. 


    La révolution de l’hydrogène

    L’hydrogène est un élément chimique de numéro atomique 1. Le plus léger des éléments et le plus abondant dans l’Univers (bien que pas sur la terre). C’est un élément commun dans la nature en combinaison avec l’oxygène, le carbone ou l’azote (nous le rencontrons notamment dans le corps humain, les animaux et les plantes).

    La création de radicaux libres est naturelle pour tout organisme vivant en aérobie (à l’air libre) car beaucoup de réactions chimiques utilisent l'oxygène qui, comme son nom l’indique, est oxydant. Via l'oxygène, l'organisme vit et rouille progressivement, à l'instar du métal abandonné à l'air libre ou d’une pomme coupée en 2...

    Au quotidien, nous sommes donc en contact avec de multiples composants chimiques et nous consommons beaucoup d’oxydants. L’eau riche en hydrogène réduit considérablement leurs effets et permet de mener une vie plus saine.

    Que sont les radicaux libres ? Vivre nous oxyde. Les scientifiques ont observé que l’oxygène qui agit dans notre métabolisme nous fait générer des radicaux libres. Ce sont des molécules en manque d’électrons qui les volent aux autres en causant des dommages dans les différentes structures cellulaires et notamment dans l’ADN.

    Par quoi sont-ils produits?

    - Fumer

    - Pollution atmosphérique

    - Inflammation

    - Rayonnement UV

    - Rayonnement ionisant

    Quels dommages cellulaires peuvent-ils produire ?

    - Des dommages à l’ADN (génétiques)

    - Des dommages au système immunitaire

    - Un vieillissement prématuré

    - Des maladies inflammatoires

    - D’autres maladies diverses

    En quoi consiste l’hydrogène moléculaire ?

    Si les propriétés de l’atome d’oxygène et les réactions biochimiques qui l’impliquent dans notre organisme ont été étudiées en profondeur, l’hydrogène moléculaire a plutôt été négligé

    À peine quelques chercheurs s’y sont intéressés depuis les années 1790. En 1975, son utilisation dans le domaine médical et thérapeutique est remise à l’honneur dans un article universitaire des départements de chimie et biologie de Baylor et du Texas A & M.

    Les recherches se poursuivent très lentement jusqu’à ce qu’en 2007, on découvre enfin les atouts antioxydants de l’hydrogène moléculaire. Ce qui a été illustré dans un article paru dans le magazine Nature Medicine. À partir de ce moment, le domaine de la biomédicale commence à porter son intérêt sur l’hydrogène moléculaire.


    • L’hydrogène dans le corps

    Dans notre corps, l’hydrogène moléculaire est surtout présent grâce à l’eau puisqu’une molécule d’eau est constituée d’un atome d’oxygène et de 2 atomes d’hydrogène.

    À ce jour, les recherches réalisées sur l’eau hydrogénée démontrent qu’elle est réellement antioxydante, et qu'elle permet un ralentissement considérable des processus de vieillissement.

    Cette molécule d’hydrogène qui constitue l’élément le plus petit et le plus léger de l’univers présente 3 propriétés qui lui sont tout à fait propres. Celles-ci permettent d’expliquer les effets thérapeutiques de cette molécule.

    Petit et léger, cet hydrogène diffuse rapidement et aisément au travers des membranes cellulaires. Elle y intercepte ainsi les radicaux cytotoxiques d’oxygène avant que ceux-ci pénètrent au cœur du noyau au sein duquel se trouvent l’ADN et l’ARN. L’hydrogène moléculaire préserve dès lors notre bagage génétique et les fonctions qu’il commande.

    Parallèlement, l’hydrogène moléculaire active les enzymes antioxydantes qui renforcent cette première protection. L’hydrogène moléculaire agit à la manière d’une molécule de signalisation. Stimulant et soutenant l’ensemble du métabolisme cellulaire, il possède une action particulièrement protectrice envers les processus immunitaires.


    • Premiers essais démontrant l’intérêt de l’hydrogène

    C’est au Japon et en Corée du Sud que ce type d’eau a été réalisé pour la première fois. Cette combinaison avait alors pour but de lutter contre les effets des radiations et toutes les formes de cancer. Après cela, les recherches sur les bienfaits de l’eau hydrogénée ont été poursuivies.

    Des tests médicaux utilisant l’eau hydrogénée comme médicament ont ensuite été effectués dans le but de mettre au point des protocoles contre le diabète, l’hépatite et certaines formes de dermatite. Par la suite, l’eau hydrogénée a été utilisée pour prévenir et traiter la dépression, ainsi que pour réaliser des détoxifications. Elle est actuellement utilisée dans le secteur cosmétique et particulièrement dans la prévention vis-à-vis du vieillissement.


    L’hydrogène moléculaire : un puissant antioxydant

    Les puissants effets antioxydants de l’eau hydrogénée permettent une lutte efficace contre les radicaux libres. Les radicaux libres résultent des processus d’oxydoréduction inhérents à la vie cellulaire (respiration, digestion, etc.). 

    De ces transferts et pertes d’électrons cellulaires émanent des cellules oxydantes que l’on appelle les radicaux libres. Ces radicaux libres provoquent à leur tour des réactions en chaîne toxiques pour l’organisme, de là découle un vieillissement cellulaire prématuré.

    Pour contrer les effets de ces radicaux libres, le corps a besoin de matériaux antioxydants, mais il n’en génère pas par lui-même. Les antioxydants lui sont procurés par l’intermédiaire de l’alimentation : fruits, légumes contenant minéraux et nutriments divers.


    • Boire de l’eau hydrogénée est un moyen simple d’approvisionner le corps en antioxydants

    Consommer des principes antioxydants permet de neutraliser les radicaux libres, mais pas seulement… Les principes antioxydants procurent bien d’autres effets positifs pour la santé, comme celui de renforcer l’ensemble du système immunitaire par exemple.

    Grâce à ses effets antioxydants, l’hydrogène moléculaire régule aussi certaines réactions physiologiques comme les processus inflammatoires ou ceux de l’apoptose (mort programmée des cellules devenues inutiles, vieillies ou malformées).

    Le stress oxydatif  : quelles sont les causes ?


    Durant les essais, l’hydrogène moléculaire a été utilisé sous différentes formes :

           En inhalation,

    ●       Dissout dans l’eau,

    ●       Injecter dans une solution saline.



    Quels sont les effets observés ?

    ●       Augmentation de l’énergie,

    ●       Stabilisation du poids corporel,

    ●       Amélioration des performances physiques,

    ●       Optimisation de la capacité d’endurance,

    ●       Amélioration de la tonicité de la peau,

    ●       Régulation de la pression artérielle et de la circulation,

    ●       Diminution des maux de tête,

    ●       Atténuation des signes arthritiques et des douleurs dorsales,

    ●       Atténuation des symptômes liés à des maladies chroniques,

    ●       Prévention de différentes formes de cancer : côlon, vessie, sein,

    ●       Optimisation du fonctionnement musculaire et articulaire,

    ●       Meilleure absorption des nutriments,

    ●       Régulation des processus digestifs,

    ●       Meilleure thermorégulation.


    Quels sont les bénéfices de l’hydrogène moléculaire ?

    • Syndrome métabolique 

    Le syndrome métabolique est caractérisé par l’association d’obésité, de résistance à l’insuline, d’hypercholestérolémie et d’hypertension. Les personnes qui en sont atteintes présentent de gros risques de maladies cardiovasculaires et de diabète. Une consommation régulière d’hydrogène moléculaire durant 8 à 10 semaines atténue considérablement les symptômes et les risques liés au syndrome métabolique, dont les taux de cholestérol.

    • Diabète et le prédiabète

    Comme dans le syndrome métabolique, les diabétiques et prédiabétiques ont la plupart du temps des taux de LDL très élevés. L’hydrogène moléculaire a démontré une action très significative sur ces taux sanguins à risque ainsi que sur la régulation de la tolérance au glucose permettant un véritable retour à la normale.

    • Soutien lors des traitements des cancers

    Pour les personnes soumises à des traitements de radiothérapie lors de cancer ont également de l’hydrogène moléculaire. Cela leur a procuré une réelle diminution de la fatigue (très souvent marquée durant ce type de traitement) ainsi qu’une réduction des marqueurs oxydatifs sanguins, mais surtout une très nette amélioration de leur qualité de vie.

    • Maladies neurodégénératives

    Cela inclut des maladies telles que Parkinson, Alzheimer ou autres dégénérescences neuronales. Lorsqu’on comprend que toutes les dégénérescences neuronales résultent d’un processus de vieillissement prématuré ou non, on comprend par la même occasion que tout ce qui aide à lutter contre le vieillissement prévient en partie les risques de développement de ces pathologies.

    • Soutien et renforcement du système immunitaire 

    L'eau hydrogénée permet non seulement de soulager, mais également de renforcer le système immunitaire.

    • Pour les sportifs

    Cela contribue au maintien de l’hydratation de l’organisme pendant l’effort, mais également après celui-ci. Des populations de sportifs de haut niveau ont observé de nettes améliorations de leurs performances sportives et aptitudes physiques. Cela provient premièrement du fait que l’hydrogène moléculaire assiste les cellules dans leur production d’énergie nécessaire. Deuxièmement, l’hydrogène moléculaire accélère le processus de récupération en permettant l’élimination plus rapide de l’acide lactique généré durant l’effort. 

    • Chez les femmes enceintes

    L’hydrogène moléculaire contribue à la réduction des risques d’hypoxie cérébrale néonatale (manque d’apport d’oxygène au cerveau du bébé lors de l’accouchement).


    L’hydrogène moléculaire au quotidien ?

    L’eau hydrogénée peut être consommée au quotidien à raison de 0,5 à 1,5 litre. Cependant, elle ne remplace pas l’eau de boisson. Elle a été conçue avant tout comme un produit ayant des actions positives sur la santé. Seuls les sportifs de très haut niveau doivent consommer 1,5 L d’eau hydrogénée.  

    L’hydrogène moléculaire consommé sous forme d’eau hydrogénée possède les avantages suivants :

    1. Une matière 100 % naturelle : qui ne présente aucun effet secondaire ni aucune contre-indication même consommée en grande quantité avoisinant le litre ½ par jour. Le surplus éventuel s’évacue normalement très vite par la respiration puisque l’eau hydrogénée se diffuse très rapidement dans tout le corps.

    2. L’hydrogène dissous : constitue l’une des formes les plus biocompatibles et assimilables. Sous cette forme liquide, l’hydrogène diffuse rapidement au travers des cellules neutralisant immédiatement les éventuels toxiques transportés par l’eau au cœur de l’organisme.

    3. Peut être consommée par tout le monde : les femmes enceintes, les personnes âgées ou affaiblies et les enfants peuvent en boire à condition de ne pas en abuser. Rien ne sert de se surhydrater (ce qui est extrêmement rare d’ailleurs) sachant que, de manière générale, le corps déteste les excès maintenus sur le long terme, et ce, quels qu’ils soient.


    Générateur d'eau hydrogénée et gadgets, comment faire la part des choses ?

    Avec les études scientifiques qui abondent sur le net, on voit apparaître une pléthore d'appareils qui sont soient disant des générateurs d'hydrogène moléculaire mais en fait les 3/4 sont inutiles voir nuisibles pour votre santé.

    Ces 3/4 ne sont que de simple électrolyse que les collégiens font en cours de chimie et l'hydrogène dans l'eau est trop instable ce qui fait qu'elle disparaît rapidement.

    Ces appareils qui font une simple électrolyse divisent tout simplement la molécule d'eau H2o en H2 et O2 et qui se retrouvent avec les autres gaz dont le dioxyde de carbone ce qui est totalement inutile. Il faut bien comprendre que pour stabiliser l'hydrogène moléculaire il faut que le dioxyde de carbone et l'oxygène soient en grande partie enlevées sinon elles neutralisent l'hydrogène moléculaire.


    Comment doit-être considérée l'eau hydrogénée et quelle quantité doit-on en boire au quotidien ? 

    Il faut bien comprendre que l'eau hydrogénée n'est pas une eau de boisson au quotidien que l'on peut boire du matin au soir comme le suggère certains sites internet avec leur appareil qui plus est sans aucune une seule étude scientifique à l'appui. Dans ce domaine, il faut savoir séparer le bon grain de l'ivraie.

    Tous mettent en avant les études scientifiques que l'on peut trouver sur le net avec de belles images mais si vous demandez des études scientifiques avec leur appareil, il n'y a plus personnes car il est vrai que cela coûte très cher mais pourtant nécessaire car tous les appareils ne se valent pas.

    C'est si vrai qu'aujourd'hui une copie chinoise circule sur le net et que l'escroc ment aux personnes intéressées et d'autres se sont permis de dire à leurs clients que leur appareil faisaient la même chose qu'Ydroden2o.

    La également certains disent que l'ont peut boire jusqu'à 1,5 litre d'eau par jour. Une très grosse faute professionnelle car nous ne sommes pas identiques et en fonction de l'âge, activité de la personne, les soucis de santé les quantités à boire ne sont pas les mêmes.


    Conclusion : Hydrogène moléculaire et hygiène de vie

    On sait maintenant que l’hydrogène moléculaire active le métabolisme. Il semble qu’il agisse principalement sur le métabolisme des graisses. Si l’on souhaite obtenir une action sur le métabolisme des sucres, il faudra bien évidemment combiner sa consommation avec un mode alimentaire sain et équilibré et avec une pratique d’exercice physique régulier. 

    Même si vous n’en avez pas l’habitude, l’hydrogène moléculaire va contribuer à l’instaurer puisqu’il procure énergie et endurance au corps. Il aidera également à éliminer le stress et à trouver un nouveau rythme de vie. Il est évident que, quel que soit le complément alimentaire consommé ou l’outil naturel utilisé, pour que les effets soient visibles et durables, il est indispensable de s’orienter vers un mode de vie sain et équilibré.


    • Avertissement l’eau hydrogénée et remarque

    Ne doit pas être utilisée pour la cuisson. De toute manière, portée à ébullition, l’hydrogène qui est un gaz s’évapore. Ainsi l’eau bouillie ne contient plus d’hydrogène. Si vous souhaitez la consommer chaude, il faudra la chauffer doucement au bain-marie par exemple.

    On voit apparaître depuis quelque temps des bains bouillonnants qui diffusent de l’hydrogène moléculaire. Sachez qu’il faut vraisemblablement 7 minutes en moyenne pour que l’eau hydrogénée pénètre dans l’organisme par la peau.

     

    Caractéristiques d'Ydrogen20

    • Voltage : DC – 5V 1A
    • 420 ml
    • 20-60° C température de l’eau
    • Utiliser une eau filtrée
    • Concentration en H2 : 0,6 à 1 ppm
    • Matériaux : Verre en borosilicate, Titane platine inox 304 
    • Temps de charge de la batterie : 2,5 à 3 h
    • Temps pour fabriquer l’Hydrogène : 3 min
    • Potentiel réducteur : (ORP) 0 -500 MV
    • Capacité de la batterie : 3,7V/1000mAH
    • Mode semi-automatique.


    Ydrogen20, quel entretien au quotidien ? 

    • La qualité de l'eau doit répondre aux "normes sanitaires de l'eau potable". L'eau idéale pour la bouteille est l’eau minérale. Ne pas remplir de thé, de jus de fruits, de boissons ou toute autre solution chimique, afin de ne pas endommager l'électrolyseur. 
    • La température d’utilisation doit être contrôlée en dessous de 60°C, vous pouvez utiliser de l'eau chaude à 80-95°C pour le rinçage et la désinfection. 
    • Pour éviter une électrocution à cause de l’eau, nettoyez la base avec un chiffon sec. 
    • Le couvercle peut être dévisser pour être retirer. Laver à l’eau chaude et/ou quelques gouttes de vinaigre blanc. 
    • Après une certaine période de temps, il se peut que la bouteille présente des petits dépôts de calcaire sur les parois. Il est recommandé de chauffer de l’eau à 40°C avec un peu de vinaigre blanc et de faire tremper la solution dans la bouteille pendant 10 minutes. Rincer ensuite à l’eau plusieurs fois. 


    Quelques conseils pour utiliser Ydrogen2o

    La bouteille est livrée avec un câble, qui se branche sur la bouteille pour la recharger, et sur une prise USB. La bouteille contient à sa base 2 boutons. L’un pour démarrer l’appareil et le second pour le recharger.

    • Le bouton de couleur métallique est le bouton pour générer l'hydrogène.
    • Le second bouton blanc (avec un éclair), est un cache en plastique qui se retire délicatement afin de charger l’appareil.

    Voici la signification des lumière d'Ydrogen2o : 

    • Lumière rouge = batterie faible, 

    • Lumière verte = batterie en charge,

    • Lumière bleue = appareil en fonctionnement.